Contenu principal
Zephyr

Procédure de recrutement des jardiniers hautement qualifiés au Golf de Vidauban

Distribution des rôles : Catherine Fournil – Directrice Générale Fondation d’entreprise
Stephen Byrne – Intendant du Parcours de Vidauban
 & les candidats

Catherine : Bonjour Steve je viens aujourd’hui pour préparer avec toi, notre plan d’action triennal de défense contre les incendies, pour les espaces naturels du parcours.
Steve : Avec plaisir Catherine. Compte-tenu des températures très élevées que nous avons connu l’été dernier et le manque de précipitations, il va nous falloir concevoir un plan d’action très efficace !
Catherine : Tu as tout à fait raison et de plus, notre plan d’action doit prendre en compte les nombreuses aires naturelles sensibles que nos partenaires du Muséum d’histoire naturelle de Paris ont identifiées. Notre défi sera de peaufiner notre plan d’action contre les incendies en intégrant la préservation de nos espèces patrimoniales.
Steve : D’accord, mais cela veut dire que nous devrons renforcer notre équipe de jardiniers. Catherine : As-tu déjà pensé à des candidats ?
Steve : Pas vraiment,
Catherine : Et bien je pourrais t’en présenter quelques-uns qui sont vraiment fiables. Quels sont tes critères de sélection ?
Steve : J’ai besoin de candidats, ponctuels, volontaires, expérimentés, polyvalents, flexibles et ayant une bonne ouverture d’esprit.
Catherine : Ah oui, tu veux des perles rares ! mais tu as de la chance, j’ai les candidats qu’il te faut.
Steve : Excuses-moi, j’ai omis de te préciser que je souhaite recruter une main d’œuvre locale.
Catherine : Pas de souci, mes candidats viennent tous de Provence.
Steve : Je suis épaté et j’ai hâte de les rencontrer pour un entretien !
Catherine : Sais-tu qu’en plus, ils ne sont pas soumis aux 35 heures hebdomadaires et n’ont pas besoin de jours de congés ni de vacances !
Steve : Tu plaisantes Catherine ! ce n’est pas possible !
Catherine : Je comprends ta surprise, mais fais-moi confiance, en France tout est possible ! De plus, si mes candidats prennent leurs repas sur le parcours ils n’ont absolument pas besoin de réfectoire, ni de tables, ni de chaises.
Steve : Excellent !
Catherine : Leurs seules exigences, avoir de l’eau et du sel à disposition.
Steve : Facile !
Catherine : Au fait, j’ai oublié de te dire quelque chose que tu vas adorer ! ils recyclent naturellement leurs déchets de tonte ! Ce sont vraiment les partenaires rêvés pour illustrer notre stratégie sur le long terme en faveur de la biodiversité, dans le respect des traditions locales ancestrales.
Ces traditions qui ont dessiné l’unicité des paysages de la Plaine des Maures et de ses habitats.
Steve: Je ne peux plus attendre Catherine, présente moi vite tes perles rares !
Catherine : Justement, les voilà  !