Contenu principal
My Positive Impact logo

My Positive Impact : dix solutions pour le climat

Partant du constat que d’excellentes initiatives pour lutter contre le dérèglement climatique n’ont souvent pas le crédit ni la publicité qu’elles mériteraient, la fondation Nicolas Hulot a lancé une campagne publique de vote pour élire, parmi les cent présentées, les dix initiatives qui se verront attribuer des fonds pour une grande opération de visibilité médiatique.

Le 11 mars dernier, Nicolas Hulot annonçait à la presse le lancement de la campagne « My Positive Impact » à l’initiative de sa fondation. Sur le site web (mypositiveimpact.org) dédié à cette campagne sont présentées cent initiatives choisies par la fondation et pour lesquelles un vote public a été mis en place. Chaque initiative, portée par une association, une collectivité locale ou une petite entreprise, existe et a déjà fait ses preuves. Le but de « My Positive Impact » est de diriger des fonds publicitaires vers les dix initiatives qui seront choisies en vue d’agrandir leur notoriété.

Selon le planning de « My Positive Impact, une 1ère session de vote pour cinquante initiatives s’étendait du 11 mars au 19 avril, et la 2e (pour les cinquante autres) est toujours en cours puisqu’elle a débuté le 25 mai et se termine le 5 juillet. Le fonctionnement du vote, qui ne nécessite qu’une courte inscription sur le site web, est plutôt simple : pendant une session, chaque personne inscrite sur le site a cinq votes par jour qu’elle peut attribuer aux initiatives qu’elle veut soutenir parmi les cinquante présentées. À la fin de chaque session, les cinq projets ayant le plus de votes remportent cette « élection ». Au final, les dix lauréats partageront l’enveloppe d’1 million d’euros prévue pour promouvoir leur initiative.

La 1ère session s’est clôturée avec plus de 600 000 votes, c’est une réussite pour « My Positive Impact » ! Les campagnes de valorisation des cinq premiers lauréats ont donc pu débuter le 18 mai et se dérouleront jusqu’au 30 juin. Il n’est pas étonnant de voir que trois des cinq lauréats ont développé des initiatives portant sur la production d’énergie : un programme de fourniture d’énergies renouvelables (Enercoop), un appareil de réutilisation de la chaleur des pots d’échappement des véhicules (Exoes), et une centrale photovoltaïque. En effet, la recherche de sources d’énergie dites « vertes » ou plus « vertes » que celles existantes sera probablement le principal enjeu du XXIe siècle. Un autre lauréat a créé une initiative de micro-fermes, un autre encore a développé un projet de fabrication d’habitations durables en Afrique.

Si vous aussi vous souhaitez participer à ce mouvement collectif pour notre avenir, je vous invite à aller sur le site web de « My Positive Impact ». Prenez connaissance des cinquante initiatives en cours de vote, votez pour celles qui vous semblent proposer les meilleures solutions, et continuez ainsi à réduire notre impact sur le climat.