Contenu principal
Rat noir
Rat noir - EEE répandue en outre-mer (Photographie © Bernard DUPONT, Creative Commons, no changes)

Publication de la synthèse des premières assises nationales sur les «espèces exotiques envahissantes»

En novembre dernier, le site de l’UICN a publié la synthèse des premières assises nationales sur les « espèces exotiques envahissantes » qui se sont tenues du 23 au 25 septembre 2014. Ce document de 80 pages (synthèse) permet d’avoir une vision d’ensemble synthétique des 3 jours de la manifestation.

Les espèces exotiques envahissantes (EEE) constituent une thématique qui a déjà fait l’objet de trois articles sur notre site, tous trois consacrés à trois espèces différentes (Herbe de la pampa, Ailante glanduleux, Frelon asiatique) qui touchent le département du VAR. Rappelons ici que les EEE constituent l’une des principales causes de l’atteinte à la biodiversité mondiale. Pour cette raison, deux cent acteurs et experts dans le domaine de la biodiversité se sont réunis à Orléans sous l’égide du Comité français de l’UICN afin d’échanger et de confronter leurs idées et leurs expériences sur les EEE, dans le but d’élaborer ensemble des solutions pour limiter la propagation des EEE et prévenir leur introduction en France. Pour la première fois les principaux acteurs de métropole et d’outre-mer agissant sur cette problématique se sont réunis : chercheurs, établissements publics, gestionnaires d’espaces naturels,…
Les deux-cents participants ont dressé un état des lieux de la situation en France (la conquête rapide de nouveaux territoires par certaines EEE est en effet plus que préoccupante), et lister les mesures à mettre en place pour parvenir à une meilleure gestion : une meilleure intégration des problématiques liées aux EEE dans les milieux publics et privés, un constat de l’urgence de la situation en outre-mer,…

De ces 3 journées de rencontres et de ces différents objectifs nait aujourd’hui une synthèse qui constitue une première approche de réflexion concernant la question des EEE sur l’ensemble du territoire nationale. Ce document pourra servir de premier guide d’assistance pour tous les acteurs, publics et privés, qui sont confrontés au problème des EEE. Cette synthèse contient en effet de nombreuses recommandations et actions prioritaires utiles pour structurer les actions collectives, qui vont de la sensibilisation à la surveillance, en passant par l’amélioration du cadre juridique. Il est aussi question des apports bénéfiques de la coopération entre recherche scientifique et gestion des EEE, ainsi que des enjeux de la coopération internationale dans ce domaine.

Il s’agit bien sûr du résultat d’une première rencontre, et d’autres sont prévues qui permettront d’affiner certains points et de proposer de nouvelles solutions. Cependant, ce premier pas est un pas primordial, plus qu’un compte-rendu, la synthèse qui en ressort permettra à de nombreux acteurs d’avancer efficacement dans leur démarche de lutte contre les espèces exotiques envahissantes.

Source : site web de l’UICN (http://www.uicn.fr)